English
LGGE

Accueil du site > Recherche > Les 5 équipes de recherche




Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement OSUG

Les 5 équipes de recherche

L’activité scientifique du LGGE se structure autour de 5 équipes de recherche. Elle est soutenue par plusieurs services techniques et administratifs.

1 - Equipe CLImat : Passé, Présent, ProjectionS (CLIPS)

La prospective de l’équipe CLIPS se structure en trois axes majeurs. Ils conduiront pour la plupart d’entre eux à des contributions très lisibles de l’équipe au contenu du prochain rapport du GIEC (prévu en 2013) :

  • Axe 1 : documentation et analyse du climat et de la cryosphère récents et actuels en régions polaires (température, bilan de masse de surface, par observations terrain et télédétection) ; processus atmosphériques spécifiques aux régions polaires ; processus de couche limite, nuages et bilan radiatif, couplages océan / atmosphère / glace de mer ;
  • Axe 2 : physique des neige et névé polaires, intervenant à la fois dans l’interprétation des produits satellites, dans la datation des gaz piégés dans la glace et dans l’interprétation de signaux des gaz mesurés dans les carottes de glace ;
  • Axe 3 : forçages climatiques et rétroactions étudiés par les éléments radiativement actifs et les indicateurs climatiques des carottes de glace : aérosol volcanique, gaz à effet de serre (focalisation sur CO2 et CH4), monoxyde de carbone, isotopes de l’eau, poussières insolubles ; approche couplant les mesures dans les carottes de glace et la modélisation avec des modèles de différentes complexités.

2 - Equipe Chimie Atmosphérique, Neige et Glace (CHANG)

Deux des problèmes environnementaux actuels les plus cruciaux induits par les émissions anthropiques croissantes sont d’une part les aspects « santé publique » liés à la qualité de l’air, d’autre part le changement climatique. Au sein de la communauté nationale qui contribue aux recherches sur l’évolution de la composition chimique de l’atmosphère à l’échelle locale comme à l’échelle globale et les différents impacts qui en découlent, l’équipe chimie du LGGE concentre ses efforts sur deux axes majeurs :

  • Axe 1 : Etude de la variabilité présente et passée de la composition chimique de l’atmosphère en sites représentatifs de l’atmosphère de grande échelle afin de contraindre les sources de composés et les mécanismes d’évolution (primaires/secondaires, naturelles/anthropiques) qui la contrôlent.
  • Axe 2 : Etude de la spécificité de la capacité oxydante des atmosphères polaires et son impact sur les grands cycles biogéochimiques (en particulier soufre, azote, composés organiques, et mercure) présents et passés de ces régions dont l’équilibre est très fragile.

3 - Equipe Dynamique de l’Ecoulement et physique de la Déformation du matériau Glace (EDGe)

Cette équipe rassemble un ensemble d’expertises, de la science des matériaux à la modélisation des écoulements géophysiques en passant par l’observation sur le terrain. Les études menées couvrent les domaines allant du comportement fondamental du matériau glace jusqu’à la prévision de la réponse des milieux englacés polaires (calotte/banquise) au forçage climatique.

Ses activités se divisent donc en trois axes :

  • Axe 1 - physique et mécanique du matériau glace/névé/neige
  • Axe 2 - dynamique des écoulement de glace et niveau des mers
  • Axe 3 - banquise arctique : rhéologie, loi d’échelle et modélisation

L’interaction entre ces domaines découle de l’intégration des spécificités rhéologiques du matériau glace pour modéliser l’écoulement et la déformation dans les milieux naturels (glace, névé, neige). Sa position « frontière » entre physique des matériaux et géophysique ou entre études fondamentales et applications se traduit par la double appartenance INSIS et INSU.

4 - Equipe Cryosphère, Hydrosphère et Climat de montagne (CHyC)

L’objectif principal de l’équipe de recherche est l’étude du fonctionnement et de l’évolution récente et à venir des différentes composantes de la cryosphère et de l’hydrosphère (précipitation, couvert nival et glaciers) dans les bassins de montagne face aux changements climatiques. L’objectif général se décline en 3 axes plus spécifiques :

  • Axe 1 - Comprendre l’évolution des composantes de la cryosphère dans les bassins de montagne.
  • Axe 2 - Quantifier les ressources en eau des bassins de montagne en prenant mieux en compte l’apport des glaciers, du couvert nival et l’anthropisation.
  • Axe 3 - Appréhender l’évolution des risques glaciaires et hydrologiques dans les bassins versants de montagne.

5 - Equipe Modélisation des écoulements océaniques multi-échelle (MEOM)

Les activités de l’équipe MEOM s’intègrent dans les grands programmes internationaux de recherche sur le climat et l’environnement, ses intérêts portant sur le rôle de l’océan dans les équilibres climatiques, et sur la prévision à moyen terme des circulations océaniques. L’objectif général se décline en 3 axes plus spécifiques :

  • Axe 1 - Méthodologies : Conception et développement des outils numériques en océanographie.
  • Axe 2 - Simulations, réanalyses, processus : Simuler explicitement l’océan à l’aide des modèles les plus exacts possibles, ou de reconstituer son évolution par assimilation de toutes les observations disponibles (réanalyses).
  • Axe 3 - Systèmes d’observation : Développement des moyens d’observation océanique (par satellites ou bouées dérivantes).

Sous la tutelle de :

Sous la tutelle de :

tutellesCNRSUniversité Joseph Fourier