English
LGGE

Accueil du site > Autres actualités > Archive des autres actualités > Colloque "Latin American and Caribbean Aerosol Measurements School : from measurements technologies to applications




Rechercher

OSUG - Terre Univers Environnement OSUG

Colloque "Latin American and Caribbean Aerosol Measurements School : from measurements technologies to applications

par KRINNER Gerhard - 6 juillet 2015 - ( maj : 6 juillet 2015 )

Le LGGE et l’OSUG ont co-organisé, avec leurs partenaires nationaux (IRD) et internationaux (Universidad Mayor de San Andres – UMSA-, WMO), le colloque "Latin American and Caribbean Aerosol Measurements School : from measurements technologies to applications" qui s’est tenu à La Paz, du 19 au 27 Juin 2015.

Cette école a réuni 35 jeunes chercheurs d’Amérique Latine et des Caraïbes (voir photo 1) et 15 intervenants venus d’Europe, des Etats-Unis et d’Amérique du Sud (http://www.chacaltaya.edu.bo/latin-...). Le thème de l’école était centré sur le rôle des aérosols à la fois comme acteur majeur du climat et comme composant essentiel de la qualité de l’air. De nombreuses villes Sud-Américaines font face à une forte expansion démographique et une nouvelle demande de mobilité susceptible d’entraîner des émissions accrues de polluants (voir photo 2) en dépit des efforts entrepris pour développer des systèmes de transport moins polluants. A cela s’ajoute, de manière plus globale, une utilisation des ressources naturelles dans le bassin Amazonien qui entraîne aussi des émissions supplémentaires dans la région, via la déforestation et les brulages agricoles (voir photo 3). Cette région du Monde, aux environnements très vulnérables doit aujourd’hui mettre en place des politiques de réduction d’émission pour le climat et la qualité de l’air, parfois contradictoires. L’école avait pour but de fournir aux participants un cadre aussi complet que possible des connaissances actuelles à la fois sur les mécanismes de contrôle du climat et la composition atmosphérique mais aussi sur les technologies d’observation et d’analyse. L’école a maintenu une attention particulière sur les spécificités des régions d’Amérique Latine et d’Amérique du Sud notamment par rapport au rôle du Carbone-suie, amplement discuté par tous les intervenants. La dernière journée de l’école a été consacrée à la visite de la station GAW de Chacaltaya, qui est opérée conjointement par l’UMSA, l’OSUG, le LGGE, le LaMP et le LSCE dans le cadre d’un partenariat international (voir photo 4). Cette école est partie intégrante d’une initiative du ICACGP/IGAC America Working Group, pour développer un réseau d’expertise sur les aérosols en Amérique du Sud, à l’image d’ACTRIS en Europe. Contacts : Paolo Laj, Aurélien Dommergue, Patrick Ginot

Les étudiants attentifs durant l’excellente présentation d’Aurélien Dommergue (LGGE)

Les émissions d’un feu de biomasse remontant la Vallée du Zongo vers l’Altiplano Bolivien

Emissions véhiculaires dans La Paz. Les moteurs diesel ne fonctionnent pas de manière optimale à 4000 m dans les pentes à 20% typiques de l’agglomération (crédits A. Wiedensohler, TROPOS)

Le partenariat international à la station CHC

Sous la tutelle de :

Sous la tutelle de :

tutellesCNRSUniversité Joseph Fourier

</